Retrouvez moi sur Facebook et Youtube :

Le fonctionnement Sauveur-Victime

C’est un sujet qui revient très souvent avec mes patients et qui est ancré parmi une grande partie de la population.Tout est dans le titre celui qui va sauver son prochain lorsque la personne n’est pas bien, en fini victime.

On doit aider son prochain bien sûr et c’est ce qu’il faut faire le plus possible mais certainement pas en le libérant de ses propres émotions pour qu’il se sente mieux et vous bien évidemment vous vous sentirez mal pendant quelques jours…où bien vous finirez par m’appeler pour que je vous en libère.

C’est la plus part du temps inconsciemment que cela se produit, c’est juste un transfert d’énergies de personnes à personnes, or beaucoup de gens se font avoir, mais il y a des spécialistes de ce fonctionnement qui s’en donne à cœur joie.

Et c’est là l’erreur, car lorsque vous avez du prendre des décisions dans votre vie, c’est suite à un ras le bol que toujours les mêmes choses vous arrivent, vous prenez alors la décision de trouver la solution pour que cela ne recommence pas . Mais, si vous ôtez la souffrance de la personne alors qu’elle n’est pas encore arriver à la prise conscience, elle devra alors recommencer le même processus pour avoir la force de s’en sortir, croyez moi les gens s’en sortent lorsqu’ils le décident et pas grâce à vos aspirations énergétiques.

Si vous êtes dans ce fonctionnement, il y a donc beaucoup de personnes qui vous raconteront leurs malheurs pour qu’ils s’en libèrent…enfin plutôt pour que vous les portiez à leur place et, généralement c’est une grande fatigue qui arrive, envie de vomir, des douleurs etc …

La solution est d’entendre la personne dans ses difficultés avec de la compassion et de lui donner des clefs pour s’en sortir, un thérapeute spécialisé par ex. Il y a plusieurs techniques comme ça dans le bouddhisme tibétain la pratique tonglen est de loin la plus performante.

Mais, il en va de même avec des personnes qui veulent vous enlever un zona par ex et qui sont malades pendant 8 jours après. Il faut comprendre que vous ne pouvez pas tout faire, il y a des protections à mettre en place lorsqu’on est thérapeute ou pas, autrement ça ne serait pas possible de travailler sereinement.Sauvez vous et progresser sur votre chemin plutôt que de vous faire mal et de retarder les prises de décisions des autres, attention aux plaintifs j’en reparlerais prochainement, car c’est un autre jeu pour obtenir vos énergies.

Ce n’est surement pas de l’égoïsme d’agir de la sorte, c’est agir en conscience, pour aider l’autre à trouver une solution et de passer une étape importante dans sa vie.

Jean-Michel Marçais 18/05/2021

Utilisez les tags pour trouver des articles sur des sujets similaires :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
J'aimerais avoir votre avis, Laissez moi un commentairex
()
x